L'ADDY AU CŒUR DES YVELINES

L’ADDY (Association pour la Dialyse à Domicile des Yvelines)

L’ADDY est une association à but non-lucratif, régie par la loi du 1er Juillet 1901 dont le siège social est 9 bis, rue de Saint Germain 78560 LE PORT MARLY, et représentée par son Président, le Docteur G. SCHORTGEN.
L’association a été fondée par le Docteur G. SCHORTGEN et l’équipe de Néphrologie – Réanimation qu’il a dirigée depuis 1974 au Centre Médico Chirurgical de l’Europe (C.M.C.E.) à PORT-MARLY (Yvelines) aujourd’hui Centre Hospitalier Privé de l’Europe. (CHPE)
Les statuts déposés le 6 Octobre 1983 à la sous-préfecture des Yvelines de Saint Germain en Laye ont été publiés au Journal Officiel du 23 Octobre 1983. Les statuts sont explicites quant à l’objet et aux objectifs recherchés par l’association : « Aider matériellement et financièrement les malades souffrant d’insuffisance rénale chronique à pratiquer, hors du milieu hospitalier, les dialyses qui leur sont nécessaires ».
Le Docteur SCHORTGEN assure depuis cette date la présidence, la direction et la gestion de l’association, aidé par un bureau élu et renouvelé tous les 4 ans.

Activité :

Dès 1984 l’ADDY installait quelques malades à domicile. C’était sa vocation première. En 1986 l’UAD des Arcades est créée et sera en Île de France une des première UAD réellement « Hors Centre ».
Sont ensuite créées successivement pour répondre à la demande locale et pour proposer des structures de proximité, des Unités d’Autodialyse réparties dans les Yvelines. Les principes qui ont présidés à la création et l’implantation des Unités ont été définis statutairement et par les projets d’établissement successifs et en conformité avec les schémas régionaux d’organisation sanitaires des autorités de tutelles (SROS) et des conférences territoriales.

L’activité de dialyse à domicile a été poursuivie parallèlement aux ouvertures des UAD. À partir de 2004 les candidats à la dialyse à domicile avaient presque disparus dans les Yvelines.
Grâce à une procédure de dialyse quotidienne une légère reprise avait été constatée en 2006 mais elle fut de courte durée. Ce n’est que récemment qu’on observe une amélioration du recrutement de candidats, grâce aux dispositifs d’information des patients, à la motivation de quelques équipes, à la dialyse courte quotidienne et la mise à disposition de nouveaux matériels. L’ADDY a suivi ce renouveau et a repris cette activité en 2018 conformément aux projets d’établissement.

+ d’infos

Les 5 Unités d’autodialyse de l’ADDY sont implantés dans les bassins de santé des Yvelines et offre aux insuffisants rénaux des structures de proximité, hors centre insérées dans l’habitat urbain de l’île de France.
Successivement sont ouvertes :

  •  En 1986 L’UAD « Les Arcades » à Montigny-le-Bretonneux est implantée au cœur de Saint Quentin en Yvelines et proche du sud de Versailles.
  • Puis en 1989 L’UAD « Beauregard » dans le domaine du petit Beauregard, proche de Parly 2 de Versailles nord et de la Celle Saint Cloud, Louveciennes et Bougival.
  • En 1992 L’UAD « Les Impressionnistes » à Chatou assume depuis 20 ans le traitement « hors centre » des malades de la boucle de la Seine et de Saint Germain.
  • En 1996 « Les Templiers » à Élancourt-Maurepas s’adresse aux malades de la région de Trappes, de l’axe des Nationales 10 et 12 vers Plaisir, Les Clayes.
  • En 2014 l’ADDY a repris la gestion de l’UAD Viroflay. L’Unité « ADDY-Viroflay » est maintenant intégrée à l’ADDY. Elle s’adresse aux patients de Versailles et des communes de l’axe Paris Versailles

L’ADDY est la seule structure des Yvelines à proposer aux malades une Unité dédiée à l’autodialyse simple.
L’ADDY est la seule structure des Yvelines et une des rares en île de France à proposer des Unités véritablement « hors centre » hospitaliers
L’éducation des malades est assurée sur les deux postes spécifiques d’éducation du CHPE depuis 1983.
Le centre de repli, dialyse, hospitalisation médecine, chirurgie, Réanimation est depuis 1983 le Centre médico-chirurgical de l’Europe (CHPE) à Le Port Marly. Des conventions de repli spécifiques ont été signées pour chaque Unité d’autodialyse, et des conventions de coopération avec le CHPE pour la dialyse en centre et avec l’AURA pour la dialyse péritonéale. La majorité des patients sont inscrit sur une liste d’attente à la transplantation rénale

Ainsi depuis 1986 le réseau constitué par l’ADDY et le CHPE offre aux insuffisants rénaux toutes les modalités de prise en charge telles qu’elles ont été ultérieurement exigées par les décrets de septembre 2002.

Les 5 Unités de l’ADDY et le centre lourd du CHPE fonctionnent en réseau sous le contrôle d’une équipe médicale commune. Les Unités d’Autodialyse sont complémentaires quant à leurs prestations (accès pour handicapé, dialyse en soirée, unipuncture etc.) et permettent une mobilité des malades et de personnels pour répondre à leurs besoins sur le site le plus proche de leur domicile.
Globalement, depuis 1984, l’ADDY a installé en dialyse Hors centre plus de 300 malades. L’ADDY est le principal opérateur de la dialyse hors centre dans le département
Avec une quinzaine de professionnels salariés, des dirigeants bénévoles et la participation des patients, l’ADDY est une association dynamique au service des patients qui s’appuie sur des valeurs importantes de respect, convivialité, et professionnalisme.

L’UAD « Les Impressionnistes » à Chatou ne rappelle en rien une structure hospitalière

Ambiance extra hospitalière et conviviale à Noël 2008 à l’UAD « les Arcades »

Les objectifs et les valeurs de l’ADDY ont été constants depuis sa création:

  • Donner le choix de son traitement au malade en permettant aux malades les plus jeunes et sans pathologie évolutive, d’être dialysés hors d’une structure hospitalière, dans une atmosphère plus intime, conviviale et ne rappelant en rien l’hôpital ou la clinique.
  • Pour réaliser ce projet exclure toute implantation satellite d’une structure hospitalière.
  • Rapprocher le malade de son domicile ou de son lieu de travail.
  • Lui assurer le maximum d’autonomie dans la prise en charge de son traitement et entretenir cette autonomie.
  • Lui assurer une souplesse d’horaires qui lui permet d’avoir une activité professionnelle ou familiale quasi normale.
  • Ne faire aucune concession en ce qui concerne la qualité des soins tout en préservant l’ambiance extra hospitalière.

La qualité, la sécurité et la continuité des soins sont constamment au centre des préoccupations des dirigeants et des équipes soignantes

La Qualité: L’ADDY s’est engagée en 2001dans les procédures d’accréditation (aujourd’hui certification) auprès de l’ANAES puis aujourd’hui de la HAS.  + d’infos

Certification: L’ADDY a obtenu en mars 2014 la certification V2010 sans réserves ni recommandations.

En Mai 2018 l’ADDY a obtenu sa quatrième certification, V2014 en classe A sans aucun « écart » dans chaque thématique et pour toutes ses Unités.

Consultez le site Internet de la Haute autorité de santé: 

Scope Santé

Pour ces démarches l’ADDY dispose en propre d’une du service qualité gestion des risques. Au cours des années l’ADDY a su surmonter tous les obstacles réglementaires malgré ses conditions particulières d’exercice dans des locaux d’habitation éloignés des centres hospitaliers, la dispersion de ses sites et de ses équipes.

Tous les personnels et dirigeants sont mobilisés et motivés pour maintenir ce niveau d’excellence

La qualité se mesure par des indicateurs institutionnels auxquels se soumet l’ADDY:IPAQS BILANLIN CBUM REX OSIS, les audits externes demandés en particulier par le CCLIN Nord Arlin (île de France) et les audits internes comme les questionnaires de satisfaction, les FEI les REX ou les enquêtes du CLIN-EOH  de l’ADDY. Ces indicateurs permettent aux organes de direction, de mettre en œuvre les mesures à prendre dans un objectif assumé d’amélioration permanente de la qualité. Grâce à cette politique la qualité des soins a été constamment améliorée au cours des dernières années au fur et à mesure des exigences règlementaires et des certifications: création d’un poste de coordination de la gestion des risques liés aux soins, d’une chargée de mission Qualité, plan blanc, urgences vitales, sécurité Incendie et électrique, et mise en place d’ instances transversales en propre ou partagée avec le CHPE et rédaction de procédures largement diffusées.

La gestion documentaire, la déclaration des fiches d’événement indésirables, les résultats des questionnaires et audit sont disponibles en ligne pour tous les personnels sur un logiciel spécifique (Blue Médi Santé).

Sécurité:

Depuis 2005 les UAD sont des structures sanitaires. À ce titre les UAD de l’ADDY sont des établissements recevant du public (ERP) qui ont reçu l’agrément des commissions de sécurité incendie et de secours (DDSIS) et des municipalités.
Après de nombreux aménagements les conformités ont été obtenues en 2007.

Le centre de repli en cas de problème médical en autodialyse, est le CHP de l’Europe situé à Le Port Marly, au nord des Yvelines. C’est aussi le siège de l’Association qui en est issue historiquement et qui est liée à cet établissement par de nombreuses conventions et d’une collaboration historique. Le CHP de l’Europe est un établissement hospitalier médico chirurgical qui comprend des lits d’hospitalisation de médecine, de chirurgie, (dont ambulatoire) et d’un plateau technique complet.
L’ADDY et le CHPE ont une équipe médicale néphrologique commune. Les néphrologues connaissent tous les patients de l’ADDY et les patients sont pris en charge en cas de repli par un néphrologue qu’ils connaissent.
Les replis au CHPE sont organisés par la directrice des opérations et les transmissions entre les deux structures sont facilitées par un dossier informatisé commun et partagé sur Internet.
Le CHPE propose aux insuffisants rénaux dialysés à l’ADDY

  • deux postes de dialyse de repli temporaire, en cas de problème médical.
  • des spécialistes médecins et chirurgiens en particuliers chirurgiens vasculaires pour prendre en charge les défaillances des abords vasculaires qui sont la première cause de repli temporaire.
  • En cas de problème plus grave le CHPE propose un service d’urgence, un service de réanimation (convention spécifique) un service de cardiologie avec soins intensifs et toutes les explorations fonctionnelles.
  • Un service d’imagerie médicale (Radiologie conventionnelle et interventionnelle, scanner, IRM)
  • Un service de médecine nucléaire (scintigraphies, PET Scan)
  • Un laboratoire d’analyse médicale où sont traités les prélèvements biologiques réguliers des 5 Unités de l’ADDY

Enfin au CHPE les patients de l’ADDY peuvent bénéficier après évaluation de leurs besoins, de soins de support (diététicienne, psychologue, assistante sociale), et d’éducation thérapeutique.
Pour les patients présents à Viroflay lors de la reprise de l’activité par l’ADDY une convention de repli a été renouvelée avec l’hôpital A. PARÉ qui évite une rupture avec leur équipe néphrologique d’origine.

Continuité des soins:

Le fonctionnement en réseau des Unités de l’ADDY et du centre de repli est une garantie de la sécurité et de continuité des soins. Quelques soient les circonstances et les besoins particulier des malade il y a toujours à L’ADDY une solution alternative. C’est grâce à ce fonctionnement en réseau qu’il y a toujours à l’ADDY des solutions: en cas d’obligation professionnelle ou familiales les patients peuvent changer facilement leurs horaires y compris en soirée, en cas de handicap temporaire ils peuvent êtres traités aux Templiers ou à Viroflay qui ont une accessibilité handicapés. Les incidents techniques qui ne permettraient pas de dialyser ou de terminer les dialyses en cours donnent lieu au transfert des patients dans les autres sites de l’ADDY selon une procédure dite de « ventilation », qui permet d’assurer la continuité des soins.

Le Centre hospitalier Privé de l’Europe (CHPE) centre d’origine de l’ADDY, est son centre de repli et abrite son siège social.

Le Centre Hospitalier Privé de l’Europe

78560 Le Port Marly

www.chp-europe.fr

ADMISSION

Elle est décidée par un néphrologue de l’équipe médicale et organisée par la directrice des opérations de l’ADDY. Les conditions et les démarches sont à consulter sur la page admission

Vous souhaitez nous contacter: