L'ADDY - Logistique & Equipements

LES LOCAUX

Aménagements. Accessibilité

Les locaux qui hébergent les Unités d’autodialyse de l’ADDY sont des locaux d’habitation aménagés. Ce choix s’en imposé d’emblée lors de la création de premières Unités. Si en province il est facile de trouver un terrain ou un local commercial ou autre dans une zone commerciale ou industrielle, avec de larges surfaces et des parkings, c’est impossible dans les Yvelines. Sauf à s’éloigner loin des centres urbains et des bassins de vie et à abandonner la proximité ou à rapprocher les autodialyses de locaux hospitaliers en fonction ou désaffectés. La proximité des structures du domicile des patients, le caractère hors centre hospitaliers, des locaux qui ne rappellent en rien l’atmosphère médicale sont inscrits dans la politique choisie par l’ADDY depuis ses origines. Cette option a été respectée à chaque création d’Unité.

Les UAD de l’ADDY s’insèrent dans le milieu urbain des Yvelines

Les locaux ont été aménagés en premiers lieu en modifiant la répartition et la meilleures utilisation des surfaces (sur plan à Élancourt par décloisonnement pour les locaux existants) en utilisant les salles d’eau pour installer les traitement d’eau et en assurant une distribution électrique sécurisée (tableau électrique avec disjoncteurs et lignes indépendantes pour les générateurs et l’osmoseur). Ces aménagements suffisaient avant 2005 ou les UAD étaient de « domiciles de substitution » (circulaires Bérégovoy de 1983) pour les patients qui n’avaient pas la possibilité de réaliser la dialyse dans leur domicile.
En 2002 les UAD deviennent des structures sanitaires à part entière et toutes les autorisations sont renouvelées sur les bases de ces décrètes. Dans les Yvelines et plus généralement en Île de France les normes imposées ont découragé les opérateurs et entrainé le rapprochement et l’intégration des UAD dans des structures hospitaliers. L’ADDY a patiemment poursuivi sa politique et aménagé
ses locaux pour obtenir les conformités de ses UAD (appels malades, adaptation du nombre de postes pour respecter les normes de surface etc.). Déclaration d’Établissement recevant du public (ERP) sécurité incendie (DDSIS) arrêtés municipaux, Conformités des DASS en 2007 (2009 pour Viroflay). Dès les premières certifications de nouveaux aménagements et équipements on été ajoutés (défibrillateurs, oxygène, informatique etc.)

Aménagement des locaux d’habitation

Équipements

Alarme

Défibrillateur

Internet

Sécurité incendie

Éclairage de secours

Hygiène des mains

Accessibilité

Deux Unités de l’ADDY, l’une sur le sud, l’autre sur le Nord des Yvelines sont partiellement accessibles aux handicapés. Un dossier « ADAP » a été déposé en préfecture et en mairie pour les autres Unités qui a reçu un avis favorable de la Commission Départementale d’accessibilité le 27/10/2015. L’approbation de l’Adap concerne les dérogations demandées et les dispositifs de solutions alternatives (convention de repli et le centre de repli) et prévoit un calendrier de travaux d’aménagements sur 3 ans, déjà réalisés en 2017 qui concernent les personnes à mobilité réduite ou malvoyantes. Des Parkings handicapés sont à proximité pour la plupart des sites.

Accessibilité à Viroflay

Parking handicapé à Chatou

Entretient maintenance des locaux. Bio nettoyage

La maintenance des locaux est assurée par le logisticien et un Agent Hospitalier (ASH) pour chaque Unité. Les ASH sont formées au bio nettoyage dont la réalisation est validée par des prélèvements de surface réguliers. Les agents interviennent les jours sans dialyse. L’Hygiène des locaux comme celle des mains est primordiale dans la lutte contre les infections nosocomiales pilotée par le CLIN.

Livraisons

la gestion matérielle de l’ADDY est « multi sites ». Le manque de place de stockage oblige à des livraisons quotidiennes de matériels et de dispositifs médicaux.

LES ÉQUIPEMENTS SANITAIRE ET DE SÉCURITÉ

  • Incendie: les équipements incendie sont adaptés à la classification « 5U »des ERP. Les équipes sont formées.
  • La conformité et sécurité des équipements électriques sont vérifiées annuellement par un organisme externe agréé (SOCOTEC)
  • Environnement: Les économies d’énergie: toutes les Unités ont été équipées de doubles vitrages, l’isolation de la toiture a été effectuée à Chatou. Les éclairages sont » basse consommation ». La réduction du volume des solutés de dialyse a réduit considérablement le volume de déchets ménage et facilité les manipulation par les infirmières ( dispositif « smart bag  » ou « tout poudre » à Viroflay ». Les réglages des alarmes des générateurs et osmoseur ont été atténués pour ne par gêner le voisinage dans les co- propriétés par des nuisances sonores. Les télévisions sont pourvues de casques individuels
  • DASRI: les déchets à risque infectieux sont relevés après chaque jour de dialyse et rapatriés au centre de repli (convention) pour être traités par le prestataire (PAREDES)

Sécurité électrique

Smart Bag

Déchets

LES TRAITEMENTS D’EAU

Les traitement d’eau sont installés dans les anciennes salles d’eau de l’habitation ou dans les sous sols à Viroflay ou Chatou. Les osmoseurs LOPEZ FL 600 ou 900 et GAMBRO CWP CHEM produisent une eau osmosée de qualité dialysat « Ultra pur » qui permet l’amorçage et la restitution en ligne dans toutes les Unités. Les prélèvements de contrôles sont effectués régulièrement par un laboratoire externe (ALPABIO). La qualité de l’eau de dialyse est un facteur primordial la santé et la qualité de vie des patients dialysés.
L’eau de dialyse est distribuée à chaque poste de dialyse par une boucle souple
à laquelle le générateurs est connecté directement par un dispositif anti bras mort LOPEZ ® et l’évacuation par jet déconnecté. Ces dispositifs assurent une qualité bactériologique totale contrôlée régulièrement.
Le logisticien de l’ADDY formé au traitement d’eau.

Le logisticien de l’ADDY formé au traitement d’eau et membre de l’EOH assure la maintenance des ces équipements et est d’astreinte pour intervenir dans les meilleurs délais en cas de problème.

Traitements d’eau. Boucle de distribution

LES GÉNÉRATEURS DE DIALYSE

Les générateurs de dialyse sont tous de dernière génération. Frésenius 5008 S en majorité et ARTIS Gambro à Viroflay Informatisés permettent la programmation de la séance de dialyse sur l’écran tactile et comporte toutes les alarmes de sécurité
Contrats de maintenance: tous les générateurs bénéficient de contrat de maintenance par le fournisseur qui interviennent immédiatement en cas de problème et font les révisions régulières prévues aux contrats. En cas de panne d’un générateur toutes les Unités disposent d’un poste de secours ou d’un poste disponible

5008 S Frésenius

Maintenance

Équipement de confort et d’hygiène

Vestiaires (casiers individuels). Lavage des mains dédié avec robinet au coude,
Balance électronique, télévisions écran plats à LED, Fauteuils électriques ou relax que certains malades de petite taille trouvent plus confortable, Internet haut débit (fibre) Wi fi. Informatisation du circuit du médicament, du dossier médicale renseigné et actualisé en ligne serveur HM du CHP de l’Europe hébergé par un site agréé données médicales (SIGMA)

ADMISSION

Elle est décidée par un néphrologue de l’équipe médicale et organisée par la directrice des opérations de l’ADDY. Les conditions et les démarches sont à consulter sur la page admission

Vous souhaitez nous contacter: